Gourmandises

Moelleux aux saveurs d’automne: chocolat – courge – noix – figues

IMG_2361 (2)

Le chocolat, on ne s’en lasse pas… A la fois comme invité surprise dans un chili comme ici, ou comme chef d’orchestre dans un gâteau comme là, cette gousse magique met en accord tout le monde ! Dans ce moelleux re-invité, on réunit autour de la table les grandes figures de l’automne : la courge, la noix, la figue et la châtaigne. Et la liste des convives s’arrête (presque) là !

Si la courge passe inaperçue, c’est elle qui apporte néanmoins son fondant dans ce dessert cent pour cent végétal. On peut s’amuser à varier la recette avec toutes sortes de Cucurbitacées : potimarron, butternut, courge longue de nice, courge musquée…Les noix et les figues sèches viendront enrichir texture et saveur par leur croquant et leur douceur. Et puis le chocolat, il n’y a plus à le présenter…

Sans cuisson, ce moelleux conserve tous les bienfaits de ses matières premières. Préparée en un rien de temps, il promet des goûters à la fois sains et ultra-gourmand !


Pour 12 carrés

-200 g de courge

-150 g de chocolat noir dessert (ici 70%)

-50 g de farine de châtaigne

-1/2 cc d’agar agar

-10 cl de lait végétal

-30 g de cerneaux de noix

-2 figues sèches

  • Éplucher et cuire la courge de votre choix à la vapeur afin de pouvoir la réduire en purée. Une fois mixée, ajuster la texture avec le lait de manière à obtenir un mélange pas trop épais. Ajouter l’agar-agar.
  • Mettre à chauffer doucement le mélange jusqu’à la toute première bulle. Stopper alors le feu et ajouter le chocolat tout en mélangeant, puis la farine de châtaigne et enfin les cerneaux de noix et les petits dés de figues.
  • Tapisser un moule à cake de papier sulfurisé et verser la pâte. Décorer de quelques morceaux de noix, de graines variées ou de pépites de chocolat. Mettre au frais au minimum 2h avant dégustation. Il est encore meilleur le lendemain ! Les saveurs ont alors plus le temps de s’harmoniser…

Astuce: L’agar-agar est le dernier ingrédient mystère de ce moelleux. C’est lui qui lui confère sa tenu et son liant. En effet, l’agar-agar est un extrait d’algue rouge aux propriétés gélifiantes 7 fois plus importantes que toutes autres gélatines ! Seulement 2g permet de gélifier 1L de liquide ! Ce pouvoir s’active après ébullition du mélange et refroidissement, tout simplement.

Ingrédient miracle de la cuisine végétale, l’agar agar nommé Kanten au Japon est aussi décrit comme le secret des Japonaises depuis des décennies, que l’on réduit souvent à ses propriétés coupe faim et amincissante. Mais c’est qu’il conserve aussi tous les bienfaits des algues, que nous avions découvert ici avec la nori : richesse en minéraux (fer, phosphore et calcium notamment), en fibre soluble et en mucilage doux pour l’intestin et le transit,  et effet détoxifiant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s