Avec les doigts

Croques aux courgettes marinées

IMG_1608 (3)

C’est la rentrée ! En cette semaine un peu particulière, on cherche encore son nouveau rythme, les journées bien pleines sont riches en émotions, et le temps passé en cuisine se raccourcie… Voici donc une recette simple et rapide aux notes estivales, pour ne pas oublier trop vite les vacances !

La recette du croque-monsieur peut se ré-inventer à l’infinie : une base crémeuse à tartiner, une garniture relevée, un bon pain, et le tour est joué ! Ici, la courgette est à l’affiche ! Juste marinée, on garde ses bienfaits et on gagne le temps de sa cuisson ! On privilégie ici un pain frais complet à la mie bien serrée qui absorbera mieux le jus des courgettes. Et pour détourner notre croque en mouillette, on prépare durant les quelques minutes de cuisson un petit dips de yaourt ! Ce soir, on mange avec les doigts !


Pour 5/6 croques

-250 g de pain de petit épeautre moulé

-1 belle courgette

-1 oignon frais

-4 cs de purée de sésame (tahin) ou purée de cacahuète

-une poignée de feuilles de menthe

-1/2 citron

-1 cs d’huile d’olive

-2 cs de sauce soja

-4cs de fromage blanc de brebis

-1 gousses d’ail

-aromate : persil, basilic

-sel, poivre, curcuma

  • Laver et rapper la courgette. Dans une assiette creuse ou un petit saladier, l’arroser de sauce soja, de citron, d’huile. Emincer les feuilles de menthe avant de les rajouter au mélange.
  • Pendant que les courgettes marinent, trancher le pain et tartiner chaque face de purée de sésame.
  • Bien égoutter les courgettes et répartir une portion sur chaque face. Avant de refermer les croques, ajouter quelques rondelles d’oignon frais.
  • Pendant la cuisson des croques préparer la sauce : dans un bol mélanger le yaourt, la gousse d’ail, un filet de jus de citron, le sel, le poivre et le curcuma, à votre gout. Émincer dans ce mélange un peu de persil ou de ciboulette.

Astuce: Pour vous, un croque aux courgettes ce n’est pas un VRAI croque ? Il y a des recettes comme celle du croque monsieur que nous n’imaginerions pas modifier… car le puissant mécanisme des habitudes est bien là dessous ! En voici un rapide explication qui peut nous éclairer sur certaines de nos réactions !

Lorsque nous mangeons quelque chose dont nous avons l’habitude, nous sécrétons des endorphines, des hormones responsables du bien-être. Il y a donc une raison « chimique » au fait que nous soyons si attaché à des recettes familières : c’est qu’elles nous font du bien, nous rassure, nous détendent…sans que nous en ayons toujours conscience.

C’est le même processus qui intervient pour toute chose qualifiée de « familière », alimentaires ou non. Pour qu’une chose entre dans la catégorie des habitudes, nous devons la reproduire 21 fois. A partir de ce moment là , la sécrétion d’endorphine se met en route.

L’objectif ici n’est pas de vous proposer de manger 21 fois des croques au courgettes pour faire de cette recette une de vos préférées 😉 ! Mais en ayant juste conscience de ce petit mécanisme qui modèle beaucoup notre quotidien, nous re-gagnons un peu de notre liberté !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s