Avec les doigts

Tarte estivale tomates anchoïade

IMG_2132 (3)

En vacances ou non, l’été se prête à merveille pour préparer des recettes toutes simples, mais infiniment goûteuses grâce aux produits de saison gorgés de soleil. En voici une pour re-découvrir la magie d’une tarte à la tomate, relevée par une fine couche d’anchoîade.

Le secret d’une belle tarte d’été repose sur quelques éléments modulables à l’infinie : une pâte à la fois croquante et moelleuse, une sous couche au gout un peu relevé, une garniture de légumes frais, et pour le coté croquant et gourmand : graines, panure, rappé… Sur ce même principe, nous avions testé l’année passée la tarte fine aux courgettes et à la tapenade.

S’il vous reste dans le frigo quelques fourchettes d’anchoïade, dont la recette est toujours ici, cette tarte est réalisée en 45 min top chrono, cuisson comprise !


Pour une tarte

La pâte

-200 g de farine de petit épeautre

-4 cs d’huile d’olive

-10 cl d’eau

-sel, curcuma

La garniture

-3/4 fourchettes d’anchoïade (la recette est ici!)

-3/4 tomates

-1 poignée de graines de courges

-1 poignée de cantal râpé

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Préparer la pâte: mélanger dans un saladier la farine, les aromates et l’huile. Petit à petit ajouter l’eau tout en malaxant jusqu’à obtenir une boule de pâte non friable. Etaler la pâte dans un moule et piquer le fond.
  • Recouvrir le fond de la pâte d’une fine couche d’anchoïade (attention de ne pas trop forcer sur la dose !)
  • Laver et trancher les tomates. Disposer les sur le fond de tarte. Arroser d’un filet d’huile d’olive, saler légèrement, et ajouter une poignée de graines de courges et de rappé de cantal.
  • Glisser au four pendant 25 minutes environ. Servir tiède, mais se déguste tout aussi bien froid en pique-nique !

Astuce : L’été est la véritable saison de la « vacance » au véritable sens du terme : on récolte les fruits de nos projets engagés durant l’année, on expire de relâchement face au travail rudement mené qui est maintenant derrière nous… Si on observe notre environnement naturel, on note qu’il en est de même dans les jardins, les champs et les forêts…tous nous offrent leurs fruits, dans une abondance de couleurs, d’odeurs, de sons. Même si nous continuons de travailler, essayons de faire le point sur ce qui a été, mais surtout profitons de ce temps intermédiaire avant de nous lancer dans ce qui sera…

Faisons alors de la cuisine ce lieu où nous pourrions pendant quelques instant être dans ce temps de la « vacance » : ne pas anticiper…sur le point de cuisiner, se demander ce dont j’ai besoin là, maintenant, qu’est ce qui m’appelle…et j’eesaye de respecter cet élan en cuisinant le plus simplement…la saison invite à cela : des crudités arrosées par des huiles fruitées, des dés de fromages frais, quelques graines…des légumes cuits tout doucement à la cocotte pour accompagner une portion de pâtes…ou une tarte à la tomate 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s