Gourmandises

Gâteau choco-coco tout végétal et coulis de kiwi

IMG_0891 (2)

Les recettes cacaotées fleurissent en ce moment ! La vague chocolat de Pâques m’a aussi happée au passage ! Un bon gros gâteau tout chocolat ne vous tenterait pas vous aussi ? Pourquoi ne pas redécouvrir un classique en version tout végétal, pour rester dans la thématique printanière ?

Intolérante aux œufs, je pensais ne plus pouvoir avoir accès à ce genre de dessert moelleux et gourmand à souhait pendant quelques temps ! Mais la cuisine végétale n’a pas finit de nous surprendre…et de nous régaler ! Et pour varier de l’éternelle crème anglaise ou du coulis de fruit rouge, essayons le coulis de kiwi, dont la fraîcheur et l’acidité vient équilibrer la douceur du chocolat et de la coco !


Pour 1 gâteau

Pour la pâte

-180g de farine de riz

-40g de farine de pois chiche

-40g d’arrow root (fécule)

-100g de cacao en poudre (sans sucre, sinon adapter la quantité de sucre)

-100g de sucre roux

-40g de coco

-2 cc de bicarbonate

-1/2 L de lait de riz (ou autre)

-1 cs de graine de lin + 1cs de psyllium (ou a défaut de psyllium, 2cs de graines de lin)

-1cs de vinaigre de cidre

-50g d’huile de coco

Pour le nappage

-80g de chocolat noir

-20g d’huile de coco

-5cl de crème de coco

-une poignée de coco

Pour le coulis

-4 kiwi

-3 cs de sirop d’agave

-1/2 citron

  • Préchauffer votre four à 180°C.
  • Moudre les graines de lin et le psyllium à l’aide d’un moulin à café. Tremper la poudre obtenue dans 6cs d’eau tiède. Réserver.
  • Dans un saladier, verser le lait et le vinaigre de cidre. Réserver.
  • Mélanger tous les ingrédients secs dans un autre saladier : les farines, le sucre, le coco, le bicarbonate et le cacao.
  • Faire fondre doucement dans une casserole l’huile de coco. Une fois tiédie, la rajouter au saladier contenant le lait et le vinaigre, de même que la pate de graine de lin et de psyllium. Mélanger bien le tout.
  • Verser le saladier du mélange liquide sur le saladier du mélange sec. Bien mélanger à l’aide d’un fouet.
  • Graisser un moule à manquer et verser la pâte. Enfourner pour 30min. Vérifier alors la cuisson : si la pointe de votre couteau ne ressort pas absolument sèche, poursuivre encore un peu la cuisson.
  • Une fois le gâteau cuit, laisser le refroidir. Préparer alors le coulis de kiwi : les peler et les mixer dans un bol avec le jus de citron et le sirop d’agave. Réserver au frais.
  • Le gâteau refroidit, préparer le nappage : faire fondre le chocolat coupé en morceau dans une casserole avec l’huile et la crème de coco. Une fois fondu, le mélange doit « briller ». Si ce n’est pas le cas, incorporer petit à petit de la crème.
  • Démouler le gâteau et répartir généreusement le nappage sur le dessus. Terminer en saupoudrant de coco. Réserver le tout au frais.
  • Au moment de servir, déguster votre part de gâteau accompagné du coulis de kiwi.

    Astuce : Avez-vous déjà pris conscience que vos yeux…pouvaient avoir faim ? C’est un peu surprenant comme formulation, et pourtant, votre folle envie de chocolat du moment n’est elle pas liée à la vue des belles vitrines de votre pâtissier ou des dernières publicités croisées sur votre chemin vantant les dernières promotions pour Pâques ? De nombreuses études ont été faites à ce sujet, et il est prouvé que notre sens de la vue avait un pouvoir immense sur ce que nous mangions ! Dans son livre Conditionner pour trop manger. Comment l’environnement influence notre appétit, le scientifique américain Brian Wansink s’est appliqué à réaliser de multiples expériences autour de ce sujet et ses conclusions sont sans équivoques : plus nous remplissons notre assiette, ou plus nous avons des variétés d’aliments différents devant nous (type buffet), ou encore plus la source alimentaire est proche et accessible de nous…plus nous mangeons, sans pourtant avoir vraiment « faim ».

    Mais comment satisfaire cette faim, qui fait partie de nous, sans pour autant se laisser envahir par elle au risque de masquer les autres messages de notre corps ? Et bien simplement en l’observant, en prenant conscience de son influence, tout en essayant de la nourrir de « beau ». Si je sais qu’il me faut une assiette remplie pour avoir l’impression de ne plus avoir faim, pourquoi ne pas essayer d’opter pour une assiette plus petite, remplie elle aussi ? Pourquoi ne pas y intégrer alors plus de couleurs ? Pourquoi ne pas essayer d’en soigner la présentation et d’y porter attention lors de sa dégustation ? Peut-être serais-je tout autant rassasié à la fin du repas ? Nous n’avons rien à perdre à essayer ! Et puis rien ne nous empêche de nous resservir si je sens que ma « vraie » faim est toujours là !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Gâteau choco-coco tout végétal et coulis de kiwi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s