Salade

Salade de pissenlits et de chou fleur aux pois chiches et au citron confit

IMG_0790 (2)

Il y avait longtemps qu’une petite salade ne nous avait pas tenté ! Rien de plus logique que de choisir le retour du printemps pour s’en confectionner une belle comme on les aime : fraîche, coloré, goûteuse…Et de saison ! Ne l’oublions pas nous sommes encore en mars : on associera donc de jolies pousses de pissenlits printanières tout juste cueillis au jardin avec un légume phare de l’hiver : le chou fleur !

Pour jouer sur les textures, on peut s’amuser à rapper le chou pour obtenir une semoule croquante ! Et pour surprendre nos papilles, je vous propose une petite vinaigrette au gout bien prononcé. Se mariant très bien à l’ensemble, elle est confectionnée à base de citron confit et de miso. Si vous n’avez pas de miso (pâte de riz fermenté, qui peut rappeler le gout de la tapenade), vous pouvez le remplacer par de la « sauce soja », ou tout simplement par du sel et pourquoi pas quelques olives.


Pour 2 personnes

-1 petit saladier de feuilles de pissenlit

-100 g de pois chiches secs

-1/2 chou fleur

-1 échalotte

-2 poignées de raisins secs

-2 poignées de graines de tournesol

Pour la vinaigrette

-1/4 d’un citron confit au sel

-4 cs d’huile d’olive

-4 cs d’huile de colza

-2 cc de miso

-1 cc de graines de coriandre

-poivre

  • La veille, mettre à tremper les pois chiches secs.
  • Le jour même, les cuire dans un grand volume d’eau pendant 1 heure.
  • Pendant ce temps, préparer la vinaigrette : mixer le citron confit, l’huile et le miso.
  • Rapper le chou fleur et le mélanger aux pousses de pissenlits, préalablement lavées, dans un saladier.
  • Une fois les pois chiches cuits et tiédis, les ajouter au saladier, de même que échalote émincée, les raisins secs trempés, les graines de coriandre et les graines de tournesol. Arroser généreusement de vinaigrette et mélanger bien l’ensemble.

Pour compléter les apports en protéines végétales de cette salade, n’oubliez pas de l’associer à une céréale ou à quelques croûtons aillés par exemple.


Astuce : Il est possible de trouver du pissenlit frais chez son maraîcher. Mais le pissenlit à l’avantage d’être facilement identifiable pour pouvoir le récolter soi-même à l’occasion d’une balade ou parmi les « mauvaises » herbes de notre jardin : ses feuilles dentées, non poilus, poussent en rosette autour d’un bouton. Pour éviter que les feuilles soient trop amères, il est mieux de le ramasser tant que le bouton n’est pas éclot. Véritable plante de printemps, le pissenlit à des vertus dépuratives et tonifie notre foie. Il est aussi riche en minéraux, comme le magnésium, le fer, le phosphore, le potassium et le sodium. On ne s’en prive donc plus d’en ramasser des paniers : une petite attention seulement à la localisation, évitons les bords de routes trop fréquentées et les bords de champs traités…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s