Gourmandises

Mousse de panais amande-vanille

img_0681-2

Entre les galettes des rois du mois de l’épiphanie et les crêpes de la Chandeleur, je vous propose un petit dessert goûteux et léger qui en surprendra plus d’un ! Car oui, c’est bien un légume que l’on s’amuse a redécouvrir ici !

Le panais fait partie des légumes dont la douceur ne peut pas passer inaperçu ! Dans les plats salés, je préfère d’ailleurs l’associer à des ingrédients à la saveur bien marqué afin de contraster avec son gout sucré, comme dans une dernière recette de soupe de panais au citron.

Mais pourquoi ne pas le mettre en valeur dans un dessert ? Sa saveur sucrée y trouverait toute sa place ! Associé simplement à un peu de vanille et aux amande, on se prend a redécouvrir le gout du panais dans toute sa complexité ! Juste mixé avec des graines de lin et du psylium pour obtenir une texture plus liante et moussante, ce petit dessert ne demande pas de cuisson. Mais il appréciera rester quelques heures au frais avant d’être dégusté. Le psylium se trouve au rayon diététique des boutiques bio. Il apporte une petite texture sympathique qui rappelle celle de la noix de coco.

N’hésitez pas à vous amuser à rajouter à cette base d’autres saveurs : un petit peu de cacao ? De coco ? Quelques gouttes d’eau de fleurs d’oranger ?


Pour 4 petits pots

-1 gros panais

-2 cs de purée d’amande

-200 mL de lait d’amande

-1,5 cs de sirop d’agave (ou de miel, ou encore de sirop d’érable)

-1 cs de graine de lin + 1 cs de psylium (ou 2 cs rases de graines de lin)

  • Éplucher et couper le panais en petits morceaux. Le placer dans le bol d’un mixeur ainsi que la purée d’amande, le lait et le sirop d’agave.
  • Dans un moulin à café, broyer les graines de lin et le psyllium. Rajouter la poudre obtenue aux autres ingrédients et mixer l’ensemble.
  • Repartir la mousse dans de petites verrines et placer aux frais. Et oui, c’est déjà fini !

Astuce : Le panais est un légume que l’on redécouvre depuis quelques années ! Et pourtant, il fait partie de la classe très respectée de ces « légumes anciens » qui étaient largement cultivés dans les potagers de nos grands-parents pour leur coté rustique ! Si nous l’avons abandonné au profit de la carotte, il vient aujourd’hui varier nos menus d’hiver ! N’hésitez donc pas à remplacer la carotte par son cousin le panais dans vos recettes préférées : cru, cuit, en purée, gratin, ou galette, le panais est plein de ressources !

Et en prime quelques apports nutritionnels non négligeables : 100g de panais couvre à lui seul nos besoins minimums en potassium de la journée ! C’est aussi une bonne source de magnésium, élément dont nous serions tous en déficit (notamment en situation de stress !). Et enfin, il contient une bonne dose de fibres insolubles, bénéfique pour notre transit. Consommé cru dans cette recette, c’est un bon moyen de profiter de tout son potentiel !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s