Gourmandises

Fruits d’automne en crumble façon spéculoos

img_9889-2

C’est le moment de jouer à l’écureuil et de remplir placards et conserves de ce que la saison nous offre en excès ! Et oui, nous aussi on fait les réserves pour l’hiver ! Pommes, poires, figues, noisettes, noix, châtaignes… L’automne est plus riche que ce que l’on imagine : il nous offre les derniers fruits frais de l’année, mais aussi une grande variété de fruits secs riches en protéines et lipides qui nous aideront à combattre le froid 🙂 !

Il est vrai qu’une fois ramassés, ces fruits mûrissent vite et il faut rapidement les manger ou les transformer. Si quelques-unes de vos pommes, poires, figues ou raisins commencent à se gâter, le crumble est une recette rapide qui fera plaisir à tout le monde ! Comme par magie, tous ces fruits se marient à merveille ! Et pour changer, on teste une pâte de spéculoos, initialement destiné à la réalisation de ce petit biscuit typique !


Pour 6 gourmands

Pour la pâte à crumble façon spéculoos

-120 g de farine de petit épeautre

-50 g de sucre complet

                                                             -7 cl d’huile                                                             

-1 cs de lait (végétal ou non)

-1 cs de cannelle

-1/2 cc de mélange « quatre-épices »

-1 cs de graines de pavot

-1 pincée de sel

Pour la garniture

-2 pommes

-2 poires

-6 figues

-1 grappe de raisin

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Nettoyer et éplucher les pommes et les poires. Couper les en morceaux de taille moyenne, de même que les figues. Placer les dans votre plat ou vos ramequins, sans oublier les grains de raisins.
  • Préparer la pâte à crumble en commençant par mélanger la farine, le sel, le sucre et les épices. Ajouter ensemble l’huile et le lait. Travailler la pate avec les doigts pour obtenir un mélange sableux.
  • Répartisser la pâte sur les fruits et saupoudrer le tout de graines de pavots. Enfourner pour 25-30 min, le biscuit doit être doré et croustillant.

Astuce nutritionelle : Avez-vous déjà eu l’impression de ressentir plusieurs « types » de faim ? N’identifiez vous pas différentes choses en vous qui vous pousse à choisir un aliment plutôt qu’un autre ? Ressentez vous la même chose en dégustant ce gâteau qui vous rappelle vos goûters d’enfance et votre salade-déjeuner pris au bureau avec des collègues ? Ces questions nous permettent de réaliser que nous avons chacun un rapport très personnel vis-à-vis de l’alimentation. J’ai suivi une formation sur « l’alimentation et la pleine conscience » en cette rentrée. La pleine conscience est une technique d’introspection qui permet à chacun de se concentrer sur ses ressentis, physiques, mentaux ou émotionnels, à tout moment. Appliqué à l’alimentation, cela nous permet de distinguer 7 types de faim : la faim des yeux, la faim du nez, la faim de la bouche, la faim de l’estomac, la faim des cellules, la faim du cœur et la faim de l’esprit.

Revenons à notre crumble. J’ai décidé de le cuisiner alors qu’il faisait gris et froid dehors. C’est l’automne, on est un peu fatigué, physiquement, mentalement, c’est normal… Le poêle  n’est pas encore allumé, mais je sais qu’un crumble encore tiède me réchauffera le corps…et le cœur. Non, je n’ai pas vraiment faim, je n’ai pas vraiment besoin d’énergie, mais j’ai envie d’un réconfort, d’un moment de bienveillance et d’intimité avec moi-même. Voilà ce qu’est la faim du cœur !

Il est important de savoir reconnaître cette faim si particulière, de l’accueillir et l’accepter…sans culpabiliser ! Même si elle nous amène finalement à manger 2 parts de crumble plutôt qu’une ! En l’identifiant, on prend en compte d’une dimension de nous-même qui a besoin d’être nourri. La prochaine étape étant de se demander : n’y a t’il pas autre chose qui pourrait venir nourrir mon cœur la prochaine fois ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s