Salade

Salade automnale d’haricots verts-aubergines-betteraves et sa sauce cacahuètes

img_9576-2

Il suffit de quelques jours de mauvais temps pour nous rappeler que l’été touche vraiment à sa fin… Et oui, l’automne est presque là ! Quelques degrés en moins, on enfile une couche en plus, et on ressent comme une envie de manger « chaud » ! Et pourtant, nos légumes d’été sont toujours bien présents ! Voici donc une recette pour les déguiser et accueillir l’automne en douceur !

En utilisant des légumes cuits à la vapeur, il est facile de transformer nos mélanges de crudités estivales rafraîchissantes, en des salades tièdes et goûteuses. Les haricots verts et les aubergines s’y prêtent alors très bien, associés à la couleur et à la saveur de la betterave rouge qu’on peut rajouter aussi bien crue que cuite. Et pour apporter un peu de corps , on assaisonne le tout avec un mélange à base de purée de cacahuète bien relevé : son gout s’associe très bien aux saveurs douces et va compléter les apports nutritionnels de cette salade en protéines et acides gras. A déguster tiède, en accompagnement d’une portion de quinoa rouge (pour rester dans les couleurs 🙂 ) ou d’une autre céréale de votre choix !


Pour 2 belles assiettes

-400g d’haricots verts

-1 aubergine

-2 betteraves

-3 cs de mures

-2 cs de jus de citron

-4 cs d’huile d’olive

-1 gousse d’ail

-2 cs de purée de cacahuète

-4cs d’eau chaude

-sel, poivre , curcuma, cumin

  • Equetter les haricots verts et découper l’aubergine en morceaux. Mettre le tout à cuire pendant 10 petites minutes dans un cuit vapeur.
  • Pendant ce temps râper les betteraves et préparer la sauce : mélanger le jus de citron, l’huile d’olive, la purée de cacahuètes, l’ail pressé, le sel et les épices. Délayer le tout avec un peu d’eau chaude pour rendre la sauce plus liquide.
  • Les légumes une fois cuit, mélanger les aux betteraves. Servir avec la sauce et quelques mûres.

Astuce nutritionnelle : Quel est le point commun entre les mûres de notre jardin, les baies de Goji de l’Himalaya, les baies des Incas du Pérou, les graines de Chia du Mexique ? Ils sont tous aujourd’hui classés parmi les « superaliments », ces produits naturels ultra-concentrés en substances hautement nutritives ! Par contre, leur grande différence est bien le nombre de kilomètre qu’ils ont parcouru pour atterrir dans notre assiette ! Je vous laisse deviner qui remportera le concours du « superaliment local » 😉 ? La mûre bien sur, qui constitue une formidable source de vitamines B, C et K. Elle contient aussi des fibres, des acides aminés essentiels, et des minéraux tels que le phosphore, le magnésium, le potassium et le fer. Comme le vin rouge, elle possède du resvératol, un antioxydant qui préviendrait des maladies cardiaques, du diabète et du cancer. En médecine chinoise, on utilise les mûres pour renforcer les reins dans le cas de fatigue ou d’anémie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s