Avec les doigts

Tarte fine aux courgettes et à la tapenade

IMG_9364 (2)Qui a dit que l’on se « lassait » de la courgette ? Ce légume phare de l’été qui inonde les étals de nos maraîchers (ou nos potagers !) peut se décliner à toutes les sauces : cru ou cuit, en salade, soupe ou gratin…et bien sûr en tarte ! Et question assaisonnement, son gout frais et léger permet de varier les associations aromatiques ! Avec elle, pas de problème, on peut expérimenter sans se tromper !

Dans cette recette, pas besoin d’appareil, on mise sur la finesse de la courgette. Juste disposée sur une pâte craquante aux herbes de Provence et à l’huile d’olive, son gout est légèrement relevé par celui de la tapenade. Dégustée froide ou chaude, cette tarte nous rappelle bien que l’été n’est pas terminé !


Pour 1 tarte

Garniture

-2 petites courgettes

-3 cc de tapenade (voir la recette ici)

-1 gousse d’ail

-1 cs d’huile d’olive

-sel, poivre, aromates

Pâte

-150g de farine de petit épeautre

-4 cs d’huile d’olive

-1 cs d’herbes de Provence

-10 cl d’eau

-sel, curcuma

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Préparer la pâte : mélanger dans un saladier la farine, le sel, les aromates et l’huile d’olive. Ajouter l’eau petit à petit en malaxant la pâte jusqu’à obtenir un mélange élastique mais non collant.
  • Étaler finement la pâte sur du papier sulfurisé. Tartiner le fond de tapenade. Attention à ne pas en mettre de trop, son gout étant très prononcé.
  • Couper les courgettes en tranches très fines et les disposer sur la tarte. Arroser d’un filet d’huile d’olive. Presser l’ail et saler légèrement (la tapenade est déjà salée). Enfourner pour un petit quart d’heure, mais à surveiller: la pâte fine cuit rapidement !

Astuce nutritionnelle : De plus en plus de farines différentes apparaissent sur les étals, mais l’on est parfois interrogatif quant à leur utilisation et au résultat ! Tout d’abord, on peut s’intéresser au raffinement de la farine qui est renseigné par un nombre précédé d’un T : plus le nombre est grand, moins la farine est raffinée et par conséquent, plus la farine est riche en minéraux. En effet, la grande majorité des minéraux (magnésium, potassium, fer…), vitamines (B et E), fibres et protéines est contenu dans le son (ou enveloppe) et le germe de la graine qui protège un cœur d’amidon, l’endosperme. Lorsque le grain entier est moulu, le mélange obtenu initialement contient le son, le germe et l’endosperme. Une série de raffinage permet d’extraire les composants du son et du germe pour rendre la farine plus « blanche », mais donc moins riche en nutriment et plus riche en amidon. Nutritionnellement, il est donc plus intéressant d’utiliser une farine semi complète ou bise (T80), ou complète (T110 ou T150), plutôt qu’une farine blanche (T45 ou T65). A moduler aussi en fonction de son utilisation, car les farines complètes ont moins tendance à gonfler que les farines blanches: en effet, c’est le pouvoir absorbant de l’amidon qui fait gonfler une pâte. La farine semi complète reste donc un bon compromis en matière de facilité d’utilisation et d’intérêt nutritionnel ! Mais dans le cas d’une tarte comme ici, on peut se permettre d’utiliser une farine complète car on ne recherche pas un effet gonflant comme dans une brioche !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Tarte fine aux courgettes et à la tapenade »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s