Du chaud

Ecrasé de radis noir à la noisette

IMG_7611 (2)

En mars, c’est un peu « 1 pas en avant vers le printemps, 2 pas en arrière vers l’hiver » ! Du coup, pour des journées un peu fraîches, voici une recette toute simple pour profiter du radis noir, légume « phare » du mois de mars pour ses propriétés détoxifiante, en version chaude !

Une fois cuit, le radis noir perd son goût piquant en faveur d’une saveur plus douce que j’ai choisi d’associer à celle de la noisette, plus « ronde ». L’assaisonnement très simple permet ainsi de ne pas dénaturer l’association, renforcée par le goût du quinoa rouge qui rappelle celui de la noisette. J’ai eu envie d’y associer un peu de vert: de la mâche et de l’avocat, qui se marient bien avec l’ensemble, à  la fois en saveurs, comme en couleurs !


Recette pour 2 assiettes

-600 g de radis noir

-150 g de quinoa rouge

-2 petits avocats

-2 belles poignées de mâche

-une vingtaine de noisettes

-huile d’olive et huile de lin

-sel, poivre

  • Peler les radis noir et les faire cuire tout doucement à  la vapeur. Leur cuisson peut bien prendre 20-30 min
  • Pendant ce temps, faire cuire le quinoa rouge pendant 15 minutes
  • Lorsque tout est cuit, écraser les radis noir à la fourchette dans des petits ramequins. Saler, poivrer, parsemer de noisettes et arroser d’un filet d’huile d’olive et de lin
  • Monter les assiettes : déposer une poignée de mâche, 1 avocat tranché dans chaque assiette, du quinoa et un ramequin de radis noir. Terminer d’assaisonner l’ensemble avec du sel, du poivre et le reste de noisettes.

Astuce nutritionnelle : Le quinoa, ce n’est pas une céréale comme les autres ! On la classe en fait parmi les « pseudo-céréales » car celle-ci n’appartient pas à la famille des graminées comme le blé, le seigle, l’épeautre, l’avoine ou autres… Elle fait partie en réalité de la famille des chénopodiacées, la même famille que les betteraves ou encore les épinards ! Bon ça c’est de la botanique ! Mais nutritionnellement, sa grande différence avec une céréale « classique », c’est que le quinoa est riche en protéine et qu’il contient surtout tous les différents acides aminés (les composants des protéines) dont nous avons besoin. En effet, à l’exception des protéines animales qui les contiennent tous, il est nécessaire d’associer une céréale avec une légumineuse dans la cuisine végétale afin d’apporter l’ensemble des acides aminés à notre corps. Du coup, pour revenir à notre recette, le quinoa assure l’équilibre parfait de notre assiette : des légumes crus et cuits pour leurs fibres, vitamines et minéraux, des noisettes et des huiles pour les acides gras…et le quinoa pour les glucides et les protéines ! A noter aussi, le quinoa ne contient pas de gluten !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s